03 juin 2022 - Intérieur éco-friendly

Comment devenir un consommateur responsable ?

Consommer responsable, consommer mieux ou autrement, c’est avant tout consommer plus durablement et faire le choix de produits qui respectent l’humain et l’environnement. Opter pour un mode de vie plus frugale, Consommer moins mais mieux, c’est aussi agir en faveur d’entreprises à impact positif sur l’économie locale et innovantes en matière d’économie circulaire. Pour vous accompagner vers une consommation toujours plus consciente, quelles sont les questions à se poser avant d’acheter ? Camif vous répond !

Comment devenir un consommateur responsable ? | Blog Camif
Kelly Mnager de mission | Camif

Citation de Kelly,

Manager de mission et utopiste en cheffe

Si l'on se demande pourquoi consommer autrement, on a déjà fait un bout de chemin vers une certaine sobriété. Mais consommer mieux, c'est avant tout se poser les bonnes questions et y apporter les réponses qui nous conviennent pour assurer un futur durable et désirable. C'est chouette pour la planète et pour faire des économies !

Pourquoi consommer autrement ?

Bien sûr, nous pourrions être tentés d’encourager une consommation effrénée... mais ce serait aller à l’encontre de notre raison d’être. Notre premier des cinq objectifs de mission est d’« informer, sensibiliser et donner les moyens pour une consommation plus responsable ». Ainsi, Camif sélectionne des produits fabriqués de façon éthique, respectueux de l’environnement et qui répondent à un besoin réel d’une part. Et d’autre part, elle informe avec la plus grande transparence le grand public pour l’aider à devenir un consom’acteur ou une consom'actrice bref, un·e héros·ine du quotidien (en toute simplicité).

Parce qu'en 60 ans, la consommation des Français a triplé, Camif vous donne les clés pour mieux maîtriser votre consommation, la rendre plus vertueuse et consciente.

Comment consommer mieux

Comment devenir un consommateur responsable ? | Blog Camif

8 raisons pour consommer autrement et consommer responsable

  • Parce que la planète vous dit MERCI.
  • Bien réfléchir avant d'acheter permet de limiter le prélèvement de nouvelles ressources.
  • Acheter, pourquoi pas ! Mais acheter des objets issus du recyclage, de l'économie circulaire, de seconde main, ou même échanger avec vos voisines et voisins, au final vos économies disent oui !
  • Pour mener une vie plus simple (et c'est le souhait de 44 % des Français interrogés dans l'étude Consommation et mode de vie du Crédoc) et désencombrer votre intérieur.
  • Parce que comme 75 % des Français, on pense qu'acheter local ou régional c'est chouette (pour l'économie, la planète et les humains).
  • Préférer l'achat en commun, c'est mieux connaître ses voisins et avoir toujours une bonne occasion pour les inviter, renforcer les liens sociaux et lutter contre l'éco-anxiété (c'est important pour recharger ses batteries).
  • Parce qu'acheter autrement, c'est aussi acheter des produits dont l'impact sur la santé humaine fait partie de la réflexion (comme la qualité de l'air intérieur).
  • Repenser sa consommation, c'est aussi faire preuve d'imagination. Et vos neurones seront plus musclés que des flans aux pruneaux (inspirez-vous de nos tutos).

Camif s’est fixée comme mission d'inciter à consommer autrement et :

« Proposer des produits et services pour la maison, conçus au bénéfice de l’Homme et de la planète. Mobiliser notre écosystème (consommateurs, collaborateurs, fournisseurs, actionnaires, acteurs du territoire), collaborer et agir pour inventer de nouveaux modèles de consommation, de production et d’organisation. »

Comment devenir un consommateur ou une consommatrice responsable ?

Chez Camif, on parle de consom'acteur et de consom'actrice, ceux qui prennent le pouvoir de leur consommation et qui font de leurs porte-monnaies, des bulletins de vote ! Mais pas question de vous inciter à dépenser plus pour clamer vos valeurs. Ici, on fait le choix d'un mode de vie plus soutenable, en accord avec la sobriété nécessaire à la transition environnementale. Consommer mieux, c'est choisir de consommer uniquement lorsque nécessaire et en choisissant des biens conçus pour limiter leur impact environnemental.

Alors comment se lancer dans la folle aventure d'une consommation responsable ?

Pour consommer moins mais mieux, l'ADEME a lancé l'opération Osez changer - mieux consommer et vivre plus léger qui se décline en plusieurs étapes qui pourront nourrir votre démarche :

  • faire le tri dans ses affaires et les inventorier pour savoir exactement ce que l'on a (pratique avant d'acheter quoi que ce soit) ;
  • désencombrer de façon responsable : on donne, on vend, on répare ou on trouve une nouvelle utilisation à ce que l'on a déjà ;
  • prendre du recul sur ses comportements de consommation et chercher la sobriété : acheter moins, réparer, upcycler, louer, emprunter, acheter local ou de seconde main.

Pourquoi est-ce important de repenser sa consommation ?

Pour nous, consommer mieux permet de se sentir mieux chez soi, de réduire les séances de rangement et de ménage et de faire des économies. Et surtout, on se recentre sur les priorités : la famille, les amis, les combats, ce qui nous rend heureux et moins éco-anxieux !

Comment consommer responsable ? | Blog Camif

La méthode Camif pour mieux consommer : É.L.U.S.

Avant d’ouvrir votre porte-monnaie et de choisir l’objet, le meuble ou l’électroménager de vos rêves, se poser les bonnes questions amène immanquablement vers un choix éclairé et à une consommation responsable ! Mais quelles questions ?

Pour vous simplifier la vie et réveiller le super-consom'acteur ou la super-consom'actrice qui sommeille en vous, voici LA méthode à garder en tête avant de franchir le cap : É.L.U.S. ! C’est un moyen mnémotechnique simple pour passer à l’action. Issue d’une réflexion autour des sept piliers de l’économie circulaire, elle est une solution pour prendre le temps de consommer moins mais mieux et ainsi, retrouver du plaisir avec ce que l’on a :

  • Éco-conçu : est-ce que cet objet est économe en ressources, réparable et recyclable ?
  • Local : est-il issu de l'économie locale ou de l'insertion ?
  • Utile : ai-je besoin de cet objet ou du service qu'il me rend ?
  • Sincère : les impacts sociaux et environnementaux sont-ils communiqués avec transparence ?

Et comme le dit si bien Saint Augustin, le vrai bonheur, c'est de continuer à désirer ce que l'on possède déjà.

É comme Éco-conçu

  • Est-ce que les ressources ont été extraites de façon respectueuse de l'environnement comme le bois issu de forêts gérées durablement certifié PEFC ou FSC ou encore le coton issu de l’agriculture biologique ?
  • Est-ce que les matières premières proviennent de l'exploitation d'humains ou de zones de guerre ? Faire le choix d’une production locale résout la question.
  • Est-ce que le produit a été pensé dans tout son cycle de vie (des matières premières à l'usage, de sa réparabilité à son recyclage) comme par exemple le matelas recyclé Timothée, parfait exemple de l’économie circulaire ?
  • Est-ce que l'objet est conçu pour durer et dire non à l’obsolescence programmée ?
  • Est-il possible de réparer l'objet ? Chez Camif, tout l’électroménager est garanti réparable 10 ans. Il suffit de remplir le formulaire en ligne.
  • Existe-t-il une filière de recyclage adaptée pour chaque composante de l'objet ? Etnisi a ainsi inventé de nouveaux matériaux afin de recycler des matières vouées à la décharge.

L comme Local

  • Est-ce que l'objet est produit localement ? 78 % de l’offre Camif est produite en France et 100 % est fabriquée en Europe.
  • Est-ce que les entreprises fabricantes se sont mises en réseau afin de faire coïncider leurs besoins ? Chez Camif, c'est par exemple mettre en relation Ebac et Secondly, pour qui les déchets des uns font les ressources des autres.
  • Est-ce que les entreprises mutualisent leurs outils de production ? Tout comme les espaces de co-working, les producteurs peuvent partager leurs machines pour limiter leurs investissements et sécuriser leur activité.
  • Est-ce que les entreprises partagent leurs pratiques et savoir-faire ? Ensemble, nous allons plus loin !
  • Est-ce que l’entreprise fait le choix d’une société inclusive et éthique ? Comme pour l’ESAT du Hameau, intégrer le handicap est une question centrale dans nos pratiques.

U comme Utile

  • Est-il nécessaire de posséder l'objet ou mieux vaut-il faire appel à un service ? Avez-vous besoin d’un taille-haie dernier cri ou de faire venir un jardinier ?
  • Est-il possible de mutualiser l'objet afin qu'il ne dorme pas dans un placard la majorité du temps ? Si votre envie de repas festifs en été est forte, avez-vous pensé à mutualiser avec votre voisinage ou votre copropriété une plancha par exemple ?
  • Est-il possible d'acheter cet objet dans un réseau de seconde main marchand ou non ? Si le produit désiré est conçu pour durer, il doit être possible de l’acheter d'occasion les yeux (presque) fermés.
  • Avant d’acheter, avez-vous pensé à réparer ou faire réparer ? De nombreuses mains d’or sauraient remettre en état vos meubles, objets de déco et électroménager. La course au dernier cri est une catastrophe environnementale facilement évitable avec la réparabilité des objets convoités.

S comme Sincère

  • Est-ce que toutes les informations sur les lieux de production sont affichées ? Pour Camif, le Made in le bout du monde est proscrit.
  • Est-ce que l’impact environnemental est énoncé ? Le produit présente-t-il des labels pour vous aider à une prise de décision éclairée ?
  • Est-ce que vous êtes au courant des substances émises comme les COV (Composés Organiques Volatils) et des enjeux de qualité de l’air ?
  • Est-ce qu’il est possible de choisir des objets fabriqués de préférence par une entreprise d’insertion ?

Psitt, par souci de transparence et pour assurer une consommation locale, sur le site camif.fr il vous est possible de filtrer en fonction des engagements environnementaux, sociaux et locaux des produits. Depuis 2013, le mouvement #CFaitOù nous engage à faire preuve de curiosité !

Coup de cœur

Camif, entreprise à mission pour changer le monde de l’intérieur

L'entreprise se doit d’être un modèle d’engagement et de transparence. C’est avec vous que nous portons jour après jour la mission de Camif en la déclinant dans ses cinq objectifs :

  1. Informer, sensibiliser et donner les moyens pour une consommation plus responsable
  2. Dynamiser l'emploi sur nos territoires et favoriser l'insertion
  3. Faire de l'économie circulaire notre standard
  4. Proposer les meilleurs produits possibles pour la santé
  5. Transformer l'entreprise et participer à la réinvention de nos filières

Ensemble, nous donnons joyeusement tort aux rageux en démontrant qu’une entreprise peut se positionner avec et au service de notre maison à tous et toutes, la Terre !