30 novembre 2020 - Actu'

Camif : « une entreprise à mission » à la française

Camif a fait le choix, il y a 11 ans, de s’engager à changer le monde de l’intérieur. Nous sommes convaincus qu’une entreprise ne doit plus seulement être un acteur économique, mais un modèle d’engagement. L’entreprise d’aujourd’hui, et de demain, doit porter des valeurs et en faire une mission quotidienne. C’est pourquoi, nous nous sommes posé les bonnes questions en tout transparence : pour aboutir à une mission d’entreprise à impact positif, aussi bien social qu’environnemental. Devenue une des premières « entreprise à mission » avant la loi PACTE, Camif revient sur son statut de pionnière.

Camif entreprise à mission
Emery Jacquillat PDG Camif

Citation de Emery Jacquillat,

PDG Camif

Il était temps de questionner le rôle de l’entreprise dans la société et de Redonner du Sens à l’Entreprise (RSE). Car une entreprise qui s’engage est un des plus puissants leviers de transformation de la société. Et nous avons besoin de l’engagement de toutes les entreprises pour répondre aux grands défis sociaux et environnementaux du XXIème siècle !

Qu'est-ce qu'une entreprise à mission ?

 

Le Code civil Français contient des milliers d'articles écrits en 1804, mais les articles qui définissent les sociétés commerciales n’avaient connu à ce jour aucune modification. Nicolas Hulot, ancien ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, a souhaité faire évoluer ces articles et a déclaré le 11 décembre 2017 que « l’objet social des entreprises ne peut plus être le simple profit sans considération aucune pour les femmes et les hommes qui travaillent, sans regard sur les désordres environnementaux ».

La création d’un statut « d’entreprise à mission » répond en effet à l’émergence d’un mouvement d’entreprises, qui mettent au cœur de leur modèle la résolution d’un enjeu social et/ou environnemental, en s’attachant à prendre en compte les intérêts de l’ensemble de leurs parties prenantes.

Cette possibilité existait déjà aux États-Unis avec les « benefit corporations ». Le principe est d'écrire dans les statuts de la société une mission sociale, scientifique ou environnementale qui s'ajoute à la recherche du profit.

Depuis 2019, la loi PACTE, introduit la qualité de société à mission permettant aux entreprises de déclarer leur raison d’être à travers plusieurs objectifs sociaux et environnementaux.

Communauté des entreprises à missions
Emery Jacquillat PDG Camif

Citation de Emery Jacquillat,

PDG Camif

Cette différenciation positive a aussi pour effet d’encourager les sociétés classiques à s’interroger et se positionner : font-elles partie du problème ou de la solution ? Ce nouveau statut contribue à accélérer la transition d’entreprises classiques vers un développement durable. 

NOTRE MISSION

« Proposer des produits et services pour la maison, conçus au bénéfice de l’Homme et de la planète. Mobiliser notre écosystème (consommateurs, collaborateurs, fournisseurs, actionnaires, acteurs du territoire), collaborer et agir pour inventer de nouveaux modèles de consommation, de production et d’organisation. »

Camif : pionnière de l'entreprise à mission en France

Une démarche logique pour Camif qui, depuis sa relance en 2009, invente un nouveau modèle économique, construit avec l’ensemble de nos parties prenantes et plaçant la RSE au centre de nos actions. Aujourd’hui rentable, nous prouvons ainsi que l’on peut faire rimer croissance avec responsabilité sociale, sociétale et environnementale.

Chez Camif, c’est une démarche initiée depuis 2014, ce qui en fait aujourd’hui l’une des premières entreprises à mission en France ! Une structuration qui s’est déroulée en plusieurs étapes :

Entreprise à mission chez Camif

Être une "entreprise à mission" : une démarche en 3 temps

Une mission à impact positif cocréée

La formalisation de notre mission, d’autant plus qu’elle a été cocréée avec nos parties prenantes, est un véritable levier d’engagement et précise la raison d’être de l’entreprise. Inscrite dans nos statuts depuis 2017, notre mission éclaire chacun (collaborateurs, fournisseurs, clients, acteurs du territoire, actionnaires…) dans ses interactions avec l’entreprise. Elle engage les dirigeants et actionnaires à prendre en compte les intérêts de toutes les parties prenantes et les enjeux du développement durable. L’inscription dans les statuts protège les décisions des dirigeants n’allant pas nécessairement dans le sens de la maximisation du profit à court terme mais visant à créer une valeur plus partagée et plus durable, et pérennise également la mission de l’entreprise au-delà de changements d’actionnaires ou de dirigeants.

Une nouvelle gouvernance : la Cellule'OSE

La modification de l’objet social pour adopter un Objet Social Etendu « OSE » intégrant sa mission appelle la mise en place d’une gouvernance associée. Chez Camif, nous l’avons baptisée "Cellule'OSE". Ce comité à l’Objet Social Etendu est composé de représentants des parties prenantes et de membres externes indépendants. Son rôle ? S’assurer du respect des orientations stratégiques liées à la mission de Camif et son évaluation. Pour cela, il établit un rapport annuel, à la disposition des collaborateurs de l’entreprise, qui fait l’objet d’un avis au conseil d’administration. 

Une évaluation par un tiers indépendant : la certification BCorp

Pour que la démarche soit un levier d’innovation créateur de valeur économique, sociale et environnementale, il est nécessaire qu’elle soit structurée et que son impact soit mesurable. En 2015, Camif a rejoint la communauté des 2 360 BCorp de 52 pays dans le monde, partageant l’idée que l’entreprise est un puissant levier de transformation de la société. Honorée « Best for the World » pour son score sur l’impact positif sur sa communauté, Camif se place parmi le top 10% des meilleurs BCorp dans le monde.
Sur le modèle américain des « Benefit Corporations », Camif a réalisé un rapport d’impact prenant en compte les intérêts de l’ensemble des parties prenantes.

RSE : Redonner du Sens à l'Entreprise

Faire le choix de devenir une entreprise à mission permet de structurer les démarches de Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) déjà engagées par Camif, en mettant cette dernière au cœur de notre modèle avec pour effet de Redonner du Sens à l’Entreprise.

Étendre l’objet social en précisant des finalités sociales ou environnementales est à la fois :
•    un levier d’engagement pour les parties prenantes ;
•    un levier d’innovation (sociale et environnementale) ;
•    un levier de création de valeur stratégique pour l’entreprise.

RSE Camif

5 objectifs sociaux & environnementaux

Le 30 septembre 2020, après un vote à l’unanimité à l’Assemblée Générale Extraordinaire, Camif a franchi une nouvelle étape en inscrivant dans ses statuts cinq objectifs sociaux et environnementaux associés à sa mission d’entreprise. Un nouveau pas qui permet d’obtenir officiellement la qualité de « Société à mission ».

 

1. Informer, sensibiliser et donner les moyens pour une consommation plus responsable

L’explosion de l’offre de produits vertueux, la diversité des labels, le greenwashing... Autant d’informations qui rendent parfois difficile le choix en toute confiance de ses produits. C’est pourquoi, depuis 2013 déjà, nous affichons sur camif.fr, le lieu de fabrication, la provenance des principaux composants de nos produits et le nombre de kilomètres parcourus jusqu’à l’usine. L’entreprise doit pouvoir se positionner en toute transparence sur son secteur et valoriser son engagement pour la planète. Le consom’acteur, lui, doit pouvoir faire un choix en toute transparence de produits plus vertueux.

Camif consommation responsable

2. Dynamiser l'emploi sur nos territoires et favoriser l'insertion

Depuis 10 ans, nous avons pris la route du “made in France” avec une volonté forte : celle de relocaliser plutôt qu’importer ! Camif ce n’est pas moins de 8000 produits français confectionnés par nos 90 fabricants français qui représentent 73% de notre chiffre d’affaires.

Mais ce n’est pas tout ! Parce que nous plaçons aussi l’insertion et le développement des compétences au cœur de nos actions, c’est main dans la main que nous travaillons avec des ESAT, comme l’ESAT ADAPEI 79 à Niort (79), ou l’ESAT LE HAMEAU à Pau (64).

Camif emplois locaux

3. Faire de l'économie circulaire notre standard

Trouver des solutions respectant la nature et en faire une question commune et accessible à tous : c’est ce qui nous anime depuis des années chez Camif. Nous mettons en lumière des produits biosourcés et issus du recyclage. Mais nous voulons aller encore plus loin en renonçant à certains produits utilisant des matériaux contraire à nos engagements.

Dernier projet en date : Camif s’engage une fois de plus pour la planète avec la mise en place de colis réutilisables qui luttent contre les déchets et favorisent l’économie circulaire.

Camif économie circulaire

4. Proposer les meilleurs produits possibles pour la santé

L’air intérieur est un enjeu majeur pour Camif, acteur de mobilier. C’est pourquoi nous nous attachons à proposer des meubles en panneaux de particules ou MDF à faible émission de COV (Composé Organique Volatil) ainsi que des meubles utilisant des vernis sans solvants et des peintures à l’eau. De quoi respirer sereinement !

Camif air sain

5. Transformer l'entreprise et participer à la réinvention de nos filières

Des meubles, on en trouve plein. Du linge de maison, vraiment plein. Mais des meubles et du linge de maison fabriqués en France, avec des matières les plus naturelles possibles, on en trouvait beaucoup moins. Alors, il y a 3 ans, on a décidé de créer Camif EDITION, notre marque de design écoresponsable. Nos collections sont nées d’une envie de faire bouger les lignes en proposant des produits bons pour l'Homme et la planète. Camif a alors franchi une nouvelle étape en devenant éditeur.

Camif réinvention des filières