21 mars 2022 - Intérieur éco-friendly

Le béaba pour cultiver son potager

Démarrer un potager c’est se lancer dans une aventure. Semer, planter, travailler la terre, voir pousser, cueillir et déguster ses propres fruits et légumes de saison… Qu’y a-t-il de plus réjouissant ? Cultiver son potager, c’est aussi un geste écologique ! Une façon de prendre conscience de la nature et de la biodiversité, tout en consommant local. Que vous soyez jardinier en herbe ou averti, il est tout à fait possible de faire pousser des fruits ou des légumes vous-mêmes. Avec quelques astuces zéro-déchets, avoir la main verte vous allez voir, c'est bête comme chou ! Voici nos conseils pour créer un potager facilement.

Camif guide achat cultiver potager

Pourquoi cultiver un potager ?

Il y a plein de vertus et de bienfaits à cultiver son potager. Que vous soyez plutôt farniente au soleil et adepte de la chilienne, cultivateur expert ou bien disciple de la plancha, passer du temps au jardin et voir le fruit de son travail, c’est un condensé de vitamines E (Estime de soi) et B (Béatitude). Voici trois bonnes raisons de se lancer.

Pour partager ses valeurs

Se lancer dans le jardinage et cultiver son potager, c’est aussi partager. Une activité, qui a tout de la science expérimentale, elle se veut très ludique et pédagogique. Pratiqué avec ses enfants, le jardinage permet de les aider à apprécier le cycle de la nature, tout en les initiant aux bases de la permaculture. Une façon de transmettre de belles valeurs, comme le respect de la planète et la consommation locale (en direct du jardin ou du balcon) ; mais aussi de lui offrir de l’autonomie et de la confiance en soi. Le pouvoir de faire naître la vie est entre leurs petites mains potelées et maculées de terre !

Pour agir pour la planète

Comme tous végétaux, les plantations absorbent du dioxyde de carbone (CO2) et rejettent de l’oxygène (O), ce qui permet de limiter les effets du réchauffement climatique. Aussi, consommer sa propre production de fruits et de légumes permet de diminuer nettement son empreinte environnementale, avec des circuits (très) courts. Poussés en terre et exposés à un environnement naturel (pluie, soleil, vent…), les aliments retrouvent leur vrai goût. Cultivés sans pesticide, jardiner c’est aussi manger bio ; un régal pour les papilles (et aussi pour les mirettes), grâce à des saveurs variées, plus naturelles et hautes en couleurs.

Pour se reconnecter à la nature

La douce odeur des herbes aromatiques, le bruit des feuilles dans le vent, le toucher de la matière et le goût des mets de sa propre récolte… Travailler la terre éveille les cinq sens et booste l’estime de soi. Un véritable moment de bien-être au grand air ! Cultiver son potager, choisir quoi planter est une manière de se reconnecter à la nature, de renouer avec la terre, voire de réveiller de bons souvenirs vécus au jardin. Entretenir son potager vous demandera en moyenne 10 minutes par jour (moins de deux Bohemian Rhapsody de Queen), une fois que celui-ci est démarré, c’est-à-dire que les plantations sont réalisées.

Par où commencer pour ne pas « se planter » ?

Pour réussir son potager, il s’agit de réunir les meilleures conditions possibles à savoir l’exposition et le bon support de culture. Pour l'orientation du potager, installez-le dans un endroit assez ensoleillé c’est l’idéal pour votre carré de potager. Privilégiez une orientation plein sud, sud-est ou encore sud-ouest.

Quels sont les ustensiles et accessoires pour cultiver son potager ?

  • un contenant (un support de culture) : il peut s’agir d’une jardinière assez profonde (de 15 à 22 cm de hauteur pour les aromatiques et d’au moins 40-45 cm de hauteur pour les légumes et fruits). Si vous disposez de plus d’espace, l’idéal sera un carré de potager (en bois de préférence). Offrez un maximum d’espace à vos plantations, leur croissance en sera plus rapide ;
  • des billes d'argiles ou de graviers au fond du contenant, dans le but de drainage ;
  • des déchets verts (de l’herbe tondue ou des déchets végétaux que vous auriez disposé dans un composteur) ;
  • des déchets bruns (branches cassées, feuilles mortes…) ;
  • du terreau et de la paille (du bois raméal fragmenté ou du mulch selon ce que vous avez à disposition pour pailler vos plantations).

Quelles sont les étapes à suivre pour créer votre potager ?

  1. tapissez le fond du contenant avec les billes d’argiles ou les graviers ;
  2. étalez une couche de déchets verts ;
  3. recouvrez à nouveau d’une couche de déchets bruns ;
  4. terminez par une couche de terreau et de terre du jardin, que vous pouvez venir enrichir avec du compost ;
  5. arrosez abondamment ;
  6. plantez vos plants de légumes, de fruits ou d’aromates en veillant à recouvrir la surface entre les plants avec un peu de paille pour conserver l’humidité de la terre.

? ASTUCE POUR L’ARROSAGE

L'eau est essentielle pour un beau potager, adoptez des gestes simples pour ne pas la gaspiller. Le récupérateur d'eau de pluie est un outil indispensable pour tout jardinier soucieux de l'environnement. Ça coule de source mais ça ne fait pas de mal de le rappeler.

Nos conseils pour un potager en jardinières

Envie de mettre un peu de vert en ville, espace extérieur restreint ou simplement pour faciliter son déplacement… voici autant de bonnes raisons qui peuvent vous pousser à opter pour une plantation en jardinières. Sur un balcon ou sur une terrasse se créer un mini-potager en jardinières est une solution intéressante pour cultiver partout !

Il faudra arroser régulièrement, deux à trois arrosages par semaine et en fonction de vos plantations. Surtout en été, lors de fortes chaleurs, arrosez abondamment, voire rentrez vos jardinières pour leur épargner le coup de soleil.

On craque pour les jardinières en métal Fermob et la possibilité de les assortir à tout le mobilier de jardin !

Tout Fermob

? ASTUCES ECOLOGIQUES

Que faire avec du marc de café ? ou encore des cendres de bois ? Un engrais naturel ! Idéal pour vos tomates (et vos plantes) ou encore en guise de répulsif, pour faire fuir les limaces et les escargots du potager. Une astuce simple et zéro déchet ! 

Coup de cœur

Que planter dans son potager ?

Pour vous lancer, optez pour la simplicité et surtout faîtes vous plaisir avec des légumes et des fruits que vous aimez consommer. Vous pourrez adapter les choix des cultures en fonction de l'orientation du potager : plus votre carré potager est au soleil, plus les légumes du sud s'y plairont. Un peu plus à l'ombre, les plantes feuilles prolifèreront.

Dans un carré de potager

Orientez votre choix vers des plantations faciles à cultiver et généralement populaires. Pour les débutants, voici dix légumes à avoir dans son potager : laitue, radis, courgette, haricots, petit-pois, épinards, tomate et échalote ; ainsi que des aromates comme le basilic ou la ciboulette. L’idéal est d’associer vos légumes à des plantes compagnes – elles apportent des couleurs tout en éloignant insectes et parasites de vos cultures.

En jardinière

On vous conseille plutôt de choisir des tomates cerises, fraisiers, salades ou encore des herbes aromatiques. Pour être sûr de réussir sa jardinière, mixez plantes vivaces qui resteront d’une année sur l’autre (thym, romarin…) à d’autres saisonnières (basilic, coriandre, cerfeuil…) qui pourront varier au fil des saisons.

Toutes les jardinières

Votre potager sera aussi bien un plaisir pour les yeux qu’un régal pour votre palais, croyez-nous. Et, pour vous guider tout au long des saisons, consultez notre calendrier du jardinier !