Le saviez-vous ? Des nouvelles fibres aux techniques de teintures naturelles, on vous dévoile les dernières tendances textiles !

Le printemps s’installe et nous donne envie de fêter la nature. Dans les textiles de maison que nous sélectionnons sur camif.fr, nous faisons toujours la part belle aux matières naturelles : lin, coton bio, bambou, lyocell... On vous propose donc de vous emmener à la découverte de ces fibres, pour comprendre toutes leurs spécificités et leur intérêt. Et pour mettre tous vos sens en éveil on vous dévoile également de jolies techniques créatives 100% naturelles pour donner une seconde vie colorée à vos vieux textiles.

cam_belleshistoires_tendance_textiles_magali

Je sélectionne des collections textiles respectueuse de notre planète, qui seront par ricochet également beaucoup plus respectueuse de notre peau. Ce qui fait du bien à la planète nous fait du bien à nous aussi !

Magali Borlet, Directrice de l'offre linge de maison & literie

1/ Pourquoi opter pour le coton bio ?

La culture du coton conventionnel a été victime d'excès, comme de nombreuses cultures devenues industrielles. Pour favoriser sa productivité on a accumulé les engrais et pesticides, nocifs pour l’Homme, et qui à terme appauvrissent les sols. La culture du coton conventionnel compte en effet parmi les cultures les plus polluantes du monde : elle représente à elle seule 25% des pesticides utilisés dans le monde, pour seulement 2,5% des surfaces cultivées de la planète. De plus pour favoriser les quantités, la plante a dû être cultivée dans des zones géographiques pas toujours préparées à l'accueillir, demandant un usage intensif en eau. Ainsi la culture du coton est devenue la 3ème culture la plus consommatrice d’eau d’irrigation, après le riz et le blé. Selon les régions du monde, il faut entre 7.000 et 29.000 litres d’eau pour produire un kilo de coton. Faire le choix du coton biologique est donc un acte vertueux. Il est cultivé avec des pesticides et des engrais naturels, dans des régions naturellement adaptées à la culture du coton, qui utilisent des méthodes d’irrigation traditionnelle, et non pas intensive.
Pour vous y retrouver, suivez la certification GOTS : c’est la signature internationale d’une production responsable et respectueuse de l’environnement. Pas de métaux lourds, pas de formaldéhydes, pas d’enzymes OGM, pas d’amines cancérigènes.

Retrouvez toutes nos gammes de textiles de maison en coton bio.

Satin bio Monalison

2/ Le bambou dévoile son talent fou

Le bambou est une plante surprenante, capable de pousser de 2 mètres par jour ! Cultivée sans pesticides, elle est aussi bien moins gourmande en eau que le coton par exemple. Une fois transformées en viscose, les fibres de bambou donnent des tissus doux, soyeux et résistants. Facile à entretenir, ils ne se froissent pratiquement pas et, atout de taille, ils sèchent très rapidement !

Venez découvrir notre sélection en fibre de bambou.

Bambou Merville Labelissim

Lin Blanc des Vosges

3/ Le lin qui fait du bien

On en entend de plus en plus parler dans l’alimentation grâce à ses petites graines. Riches en fibres et en protéines, le lin fournit de nombreux minéraux et nutriments. Eh bien figurez-vous que ses fibres sont également exceptionnelles pour un usage textile ! Bien souvent cultivé en France, le lin est par excellence une fibre noble et authentique, dont on apprécie le toucher si particulier. Léger et fluide, agréable sous la peau, le tissu en lin est également très résistant : lavage après lavage, il s’assouplit et prend du cachet. Inutile de le repasser : pile dans la tendance du moment, son bel aspect froissé crée un décor chaleureux, tout en chic et en sobriété.

Suivez le lien pour apprécier nos références en lin.

4/ Le lyocell fait sa belle

Même si son nom ne vous dit pas grand chose, vous l’avez surement déjà touché ! Le lyocell se répand de plus en plus dans nos textiles. Le Lyocell est une fibre produite à partir de pulpe de bois d’eucalyptus, sans solvants toxiques. Naturelle et biodégradable, quasiment infroissable, elle est très douce au toucher et sèche rapidement : des qualités que vous apprécierez !

Venez toucher du doigt notre sélection de linges composés de cette fibre Lyocell.

Lyocell Chloé Origin

5/ L’ortie nous pique notre curiosité

La filière textile française est un secteur qui bouge et nous réserve bien des surprises. Dans l’Est de la France, on cultive des champs d’ortie. Des recherches sont en cours pour tisser les fibres d’ortie... Le résultat : des toiles douces et soyeuses. Eh oui, c’est étonnant tant l’ortie a mauvaise réputation ! Quand on dormira dans des draps en fibres d’ortie, on ne s’y piquera pas ! Avec un bel aspect légèrement brillant et une grande résistance à l’usage. C’est même une des rares fibres (avec le lin et le chanvre) qui pourrait être cultivée en France, c’est bon pour l’économie locale, et ça fait du bien !

 

La Mauvaise Graine sur Oui Are Makers

6/ Mêlez-vous de vos oignons

Coté découvertes, on sort à présent des fibres pour vous emmener du côté de surprenantes techniques de teintures naturelles. Vous avez chez vous de vieux linges auxquels vous aimeriez donner une seconde vie ? Alors mêlez-vous de vos oignons !
Oui oui, vous avez bien lu. Grâce à Betty et Chloé, mère et fille, créatrices d’objets en fibres naturelles avec le label La Mauvaise Graine, on vous dévoile la technique de teinture à base de pelures d’oignons qu’elles ont partagés dans leur tutoriel sur Oui Are Makers.

Par exemple, pour teindre un vieux drap, une ancienne nappe ou bien un paréo en fibres naturelles, il vous faudra donc des pelures d’oignons, du vinaigre blanc, et un grand fait-tout ou une grande casserole.

cam_belleshistoires_tendances_textiles_chloe&betty

On peut teindre très facilement du tissu avec des pelures d'oignons. Elles permettent d'obtenir des couleurs solides allant du jaune à l'oranger, sans autre ingrédient. On dit que c'est une teinture substantive.

Chloé et Betty, créatrices de La Mauvaise Graine

On vous donne l'astuce :

  • 1ère étape : Récoltez vos pelures d’oignons. L'idéal est de récolter l’équivalent du poids du tissu sec que vous voulez teindre, en pelures d’oignons sèches.
  • 2ème étape : Préparez la décoction en faisant mijoter les pelures dans l’eau.
  • 3ème étape : Sur votre tissu propre, vous pouvez créer des petits bourrelets à l’aide de fil blanc, afin d’obtenir un effet “tie and dye”, c’est à dire “noué et teint” au cours de votre teinture.
  • 4ème étape : Retirez les pelures d’oignons de l’eau, faites chauffer le bain à feu très doux, et plongez votre tissu en remuant régulièrement. Plus vous laisserez le tissu, plus la coloration sera foncée.
  • 5ème étape : Rincez à l’eau froide, puis au vinaigre blanc. Retirez les fils de vos nouages, plus laissez sécher. Votre teinture effet soleil est terminée !

Retrouvez le tutoriel détaillé de La Mauvaise Graine sur Oui Are Makers.

 

7/ Dernière surprise : chou rouge et avocat pour vos teintures

Si les oignons vous font pleurer, nous avons découvert une autre manière 100% naturelle de teindre vos textiles usagés pour les rafraîchir. Cette fois-ci à base de pelures d’avocat et de chou rouge, grâce à la créatrice textile Woodhapen. Toujours sur une base de tissu propre, et en fibre naturelle, la créatrice a testé une teinture avec des peaux et noyaux d’avocats, et aussi une teinture avec des feuilles de chou rouge.
La technique est globalement la même que pour les pelures d’oignons, sauf qu’elle utilise du sulfate de fer pour foncer les couleurs. Son textile, imprégné une nuit du bouillon des noyaux et pelures d’avocat, passe ainsi du orange pastel en gris.
Pour la version imprégnée de deux feuilles de chou rouge, la teinture passe du violet clair à un bleu profond.

Si vous voulez vous imprégner des techniques complètes, voici le tutoriel de Woodhappen sur Oui Are Makers.

Woodhappen sur Oui Are Makers

 

On adore ces techniques qui nous rappellent qu’on peut rafraîchir naturellement ses textiles avec de simples pelures. Une belle manière de voir la vie en rose, naturellement !

 

à votre tour, partagez vos astuces faites maison !

La Camif en partenariat avec Oui Are Makers vous proposent à votre tour de partager vos astuces créatives et techniques. Dans tous les domaines de la fabrication manuelle, réparation, entretien, création ou détournement d’objets. Pour cela venez publier vos tutoriels sur OuiAreMakers.com, on se fera un plaisir de les partager dans cette rubrique "Les Idées Déco" de la communauté Camif ! Partagez aussi vos plus belles photos déco et DIY avec le #MonStyleCamif sur Instagram !

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article !

Les internautes ont aussi lu