04 mai 2022 - Intérieur éco-friendly

Pourquoi le lin est-il un tissu écologique ?

Choisir son linge de lit en lin, c'est faire le choix d'une culture française locale, d'un savoir-faire avéré et d'une qualité inégalée. Lin lavé ou lin froissé, Camif vous présente les avantages du lin et pourquoi choisir le lin, c'est faire le choix d'un tissu naturel et écologique.

Pourquoi le lin est-il un tissu écologique ? | Blog Camif

Qu'est-ce que le lin ?

  • Espèce : Linum usitatissimum (qui pourrait s'entendre comme plante herbacée à tige fibreuse très utile)
  • Genre : Linum
  • Famille : Linales
  • Règne : Plantae

Quelle est l'anatomie du lin ?

  • Une tige ramifiée d'un mètre
  • De nombreuses petites feuilles simples
  • Une grande racine
  • Une incroyable inflorescence aux cinq pétales bleus

Pourquoi adopter le lin dans sa déco ?

Le lin est thermorégulant

Le lin a un fort pouvoir d’absorption d’eau et c’est un tissu très respirant qui fait que l’on peut vraiment l'utiliser en toute saison. On craque particulièrement pour les draps de lin lavé en été qui restent frais et nous laissent transpirer en paix.

Le lin est solide

Les Égyptiens utilisaient déjà le lin sur leurs momies pour traverser l'éternité. C'est dire si la longévité du lin ne fait plus débat ! Ses longues fibres l'empêchent de boulocher et plus vous le laverez, plus il deviendra doux sans pour autant se déformer. Le lin se bonifie avec le temps.

Le lin est une fibre naturelle

Le lin, plante zéro déchet par excellence, est cultivée majoritairement en France et peu gourmande en eau (au contraire du coton). Adieu tissus synthétiques et ses microparticules qui polluent un peu plus les océans à chaque lavage !

Coup de cœur

Le lin, deux labels pour garantir une fabrication européenne

Européan Flax®

Cette certification garantie que le lin est cultivé en Europe de l'Ouest, sans irrigation, en zéro déchet (pour valoriser toute la plante, de la graine à la fibre), avec une rotation des cultures pour éviter l'épuisement des sols, etc. La certification, pour notre collection Salomé, assure aussi la qualité du lin : confortable, thermorégulateur, absorbant et anallergique.

Master of Linen®

La certification Master of Linen® garantit que toutes les étapes de fabrication du lin sont réalisées par des entreprises européennes. L'empreinte carbone du lin est maîtrisée et réduite au maximum grâce à cette approche en circuit court. La transparence est garantie avec un contrôle annuel.

Quelle est l'histoire de la culture du lin ?

On trouve des traces de cultures du lin vieilles de 8 000 ans ! Il faut s'imaginer au tout début du Néolithique, alors que nos ancêtres homo-sapiens colonisaient l'Europe actuelle. C'est à cette époque lointaine que débute aussi la sédentarisation et que l'agriculture voit le jour, dont la culture du lin. Plus fou encore, on a trouvé aux confins de la Géorgie un fragment de lin travaillé par une main humaine vieux de 36 000 ans ; un temps où les mammouths étaient encore légion dans le paysage et où un groupe d'homo-sapiens se lance dans les peintures pariétales sur la grotte Chauvet (et vive l'Ardèche !).

Le lin est originaire d'Eurasie, il voit sa domestication et sa culture se développer au cœur du croissant fertile (constitué de l'Égypte antique, la Mésopotamie, la Phénicie et Canaan) grâce à ses conditions climatiques idéales à l'époque néolithique. Sa culture se fait de concert avec la généralisation des premiers outillages et l'élevage. C'est une phase charnière de l'humanité qui connaît alors une incroyable expansion.

De la graine au tissu, quelles sont les étapes de fabrication du lin français ?

Où et comment est cultivé le lin ?

120 000 hectares de lin sont cultivés en France chaque année. La culture du lin a progressé de 130 % ces dix dernières années. La France se place en premier producteur mondial. 80 % du lin mondial est produit en France, Belgique et Pays-Bas. Le lin aime les ciels voilés et les pluies abondantes. Plante du nord, elle pousse en cent jours seulement pour atteindre la taille idéale de 1 mètre. Elle fleurit en juin et couvre les champs d'une intense couleur bleue.

Selon la Confédération Européenne du lin et du Chanvre (CELC), avec seulement l'équivalent d'un terrain de football en lin, on peut produire 3 750 m2 de tissu !

Le rouissage

La plante est arrachée soigneusement et non coupée afin de conserver toute la longueur de ses fibres, condition de sa qualité. Mais loin d'être prête pour le passage en atelier, elle se délectera encore deux à trois mois, de juillet à septembre, des joies du plein air. Rangée soigneusement en andins (des petits tas réguliers) directement dans le champ, la plante va bénéficier des traitements low-tech du soleil et de la pluie. Ainsi, le lin est roui pour être débarrassé de la substance gommo-résineuse qui soude ses fibres.

Le teillage

C'est la première étape industrielle. Elle consiste à passer la plante dans un broyeur pour casser les anas (les particules de bois) pour ne conserver que les fibres, débarrassées des impuretés. À la suite de cette étape, le lin est classé en fonction de sa qualité : plus il est long, plus la qualité - et donc la solidité - est au rendez-vous.

Le filage du linge

L'industrie textile a massivement exporté la filature du lin dans les décennies précédentes. Ce sont près de 85 % des fibres qui sont exportées en Asie (et un peu en Pologne) pour être filées.

Aujourd'hui, on assiste à une renaissance du secteur du lin en France ! Les entreprises comme Emmanuel Lang, Safilin et la French Filature font partie de celles qui retournent en France. L'Europe ambitionne même une seconde position mondiale en relocalisant l'industrie de la filature de lin en France notamment. Camif surveille avec un grand enthousiasme cette relocalisation afin de pouvoir la valoriser dans ses prochaines collections !

Le tissage du lin

Pour le tissage du lin, quelques industries ont décidé de poursuivre leur activité en France. Tissage Charvet, Lemaitre Demeestere ou encore Tissage du Ronchay sont parmi les derniers tisseurs de toiles de lin en France. Aujourd'hui, Camif ne travaille pas encore avec, mais qui sait ce que nous réserve l'avenir ? Nb. : Oui, ceci est un clin d'œil destiné aux tisserands.

Quels sont nos fabricants français qui travaillent le lin ?

Comment entretenir le lin pour conserver longtemps sa beauté ?

Pour entretenir vos articles en lin de façon écologique et durable, plusieurs solutions sont à envisager en fonction de la nature de l'objet. Pour entretenir votre linge de lit, vos serviettes de toilette et vos rideaux en lin, un passage en machine avec une lessive écologique maison sera parfait. Pour une tache grasse sur votre canapé en lin, saupoudrez-le d'un peu de terre de Sommières, laissez agir une nuit et aspirez le surplus le lendemain.

Le lin lavé, largement utilisé dans la collection Salomé de Camif est particulièrement agréable car il ne bouloche pas, ne se déforme pas et s'adoucit de lavage en lavage.

Camif fait le pari du lin !

Le lin est la plante zéro déchet par excellence avec 100 % de la plante utilisée :

  • la graine de lin pour un usage alimentaire, la confection de vernis de protection ou la culture ;
  • la fibre de lin pour le fil, les tissus et les produits composites ;
  • l'anas (les particules ligneuses) qui pourra être utilisé dans la construction ou le jardinage.

Aujourd'hui, le lin représente 0,4 % de la production de textile mondiale (chiffres issus du Baromètre 2021 du Lin). Sa culture économe en eau, locale, rapide et sa qualité inégalée font du lin (tout comme le chanvre) un choix particulièrement judicieux pour faire face aux enjeux environnementaux et sociaux auxquels nous avons à faire face.