Le recyclage de vos matelas, y avez-vous déjà pensé ?

Aujourd’hui en France, la plupart des matelas usagés sont jetés en déchetterie et enfouis. Cela représente chaque année 5 millions de matelas. Or, votre matelas peut se recycler car 95 % des composants d'un matelas sont recyclables. Savez-vous comment fonctionne la filière de recyclage des matelas ? Le recyclage progresse en France mais celui des matelas est peu connu. Pourtant les matières qui le composent sont entièrement valorisables. C'est non négligeable quand on sait qu’un matelas met plus de 100 ans à se biodégrader. Aujourd'hui, grâce à des filières spécialement conçues pour donner à nos matelas une seconde vie, les choses avancent.

95% de votre matelas est recyclable !

Oui, 95 % de la masse d'une literie peut être recyclée ! Que le rembourrage de votre matelas (qu'on appelle l'âme) soit composé de mousses, de latex ou de ressorts, tout cela peut être réutilisé ou réemployé. Les mousses végétales peuvent être utilisées pour faire du compost, alors que les laines et autres cotons peuvent être recyclés ou réutilisés pour produire des isolants. Les ressorts en métal sont bien entendu recyclables, ainsi que les toiles (le coutil) dont le tissu peut être réutilisé, notamment pour fabriquer des rideaux. Enfin, le sommier, essentiellement composé de bois et de métaux, est lui aussi recyclable. Seules les mousses synthétiques sont difficilement recyclables. Elles peuvent tout de même être brulées dans des centrales à combustion pour produire de l’énergie. 

Donner une seconde vie à tous ces matériaux : voilà une manière simple pour réduire l'empreinte environnementale de notre literie. Recycler un matelas est une alternative écologique beaucoup plus intéressante que de le jeter dans une déchèterie ou de l'incinérer. D'autant plus que dans les déchetteries, les matelas posent souvent des problèmes de gestion des déchets. En effet, ils prennent de la place, font glisser les déchets et pourrissent rapidement avec l’humidité. Mais alors, comment faire ?
 

Comment recycler son matelas en France ? Découverte des filières...

Depuis quelques années, la filière du recyclage du matelas se structure. Une filière spéciale de recyclage du mobilier (dont les matelas) a par exemple été créée par les pouvoirs publics, il s’agit d’Eco-mobilier. Cet organisme est chargé d'organiser la filière de tri, de collecte et de recyclage de tout le mobilier commercialisé en France. Eco-mobilier base son action sur la règle de "Responsabilité Élargie du producteur" (ou REP) qui est effective pour l'industrie de la literie depuis 2015. Cette règle impose aux producteurs ou aux distributeurs d'un matériel (informatique, électro-ménager ou dans le cas précis matériel de literie) la responsabilité des produits commercialisés, lorsqu'ils sont en fin de vie. En d'autres termes, le producteur de votre matelas (ou celui qui le commercialise) doit gérer le recyclage de votre matelas, ou financer l'action d'Eco-mobilier.

Sinon, vous pouvez aussi déposer votre matelas dans l’un des 5 222 conteneurs à mobilier encombrant mis à disposition partout en France par Eco-Mobilier, et dans certaines déchèteries. Ils seront alors envoyés dans des usines de recyclage.

Ces usines sont gérées par plusieurs entreprises spécialisées dans le recyclage des matelas apparues ces dernières années. Connaissez-vous par exemple Recyc-Matelas ou encore Secondly ? Ces entreprises travaillent avec les producteurs de literie pour organiser le recyclage. En partenariat avec de grandes entreprises de gestion des déchets, elles ont par exemple monté des projets comme l'usine Envie 2E de Veolia à Rennes ou la plateforme de démantèlement des matelas de Suez Environnement à Langon.

Le recyclage de votre literie à la Camif

Depuis plusieurs années, la Camif propose un service de débarras de matelas à ses clients. Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Vous avez des difficultés pour vous débarrasser de votre literie ? La Camif vous simplifie la vie en reprenant votre ancien matelas pour 49€. Avec ce service, la Camif garantie que les matelas usagés vont bien dans la bonne filière de recyclage.

Lors de la visite de la recyclerie d’Evin-Malmaison dans les Hauts-de-France en juin 2017, la Camif a permis à ses clients de découvrir le quotidien d’une recyclerie, lors du dernier Tour Camif du Made in France. Lancée en 2007, la recyclerie d’Evin-Malmaison est un modèle d’innovation. En effet, accolés à la déchèterie, 6 ateliers de réparation alimentent 3 magasins de vente. L’objectif : donner une seconde vie aux objets déposés à la déchèterie. En 2016, sur les 2 500 tonnes collectées, 95 % ont ainsi été valorisées, grâce au travail de 40 emplois d’insertion et de 8 CDI.

A l’occasion de cette journée d’exception au cœur de la recyclerie d’Evin-Malmaison, un groupe de clients, entouré d’experts du sujet, a également pu débattre sur l’intérêt des matelas recyclés et a pu tester les prototypes de 3 matelas recyclés afin de donner leurs impressions et des axes d’amélioration. Le retour qui a été cité le plus de fois concernait évidemment… l’hygiène d’un matelas recyclé. Sur ce sujet, Timothée Coisne, fondateur de Secondly (leader français de l'éco-conception de matelas) nous explique comment il garantit une « parfaite neutralité de ses matelas » : Ne souhaitant pas s’arrêter là, la Camif travaille actuellement en partenariat avec Secondly pour concevoir un matelas recyclé, à découvrir très vite sur le site Camif.fr.

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article !

Les internautes ont aussi lu