Etape 6 du Tour Camif EDITION : L'insertion du handicap par le travail

Intégrer des personnes présentant des handicaps est avant tout un choix de société. Depuis la loi Handicap du 11 février 2005, la législation française a évolué en faveur de l’égalité des droits et des chances, de la participation et de la citoyenneté des personnes en situation de handicap. À ce jour, 2,5 millions d’individus reconnus travailleurs handicapés sont en activité. Les Établissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT) participent pleinement à ce mouvement. Ces structures ont une double vocation : offrir aux personnes handicapées qu’elles accueillent, une activité professionnelle et des soutiens médico-sociaux.
La Camif souhaite avoir un maximum d’impact positif en termes économique, social, sociétal et environnemental et ce sur l’ensemble de son écosystème. La gestion du handicap, dans et hors de l’entreprise, est donc un enjeu majeur pour camif.fr.
Vous souhaitez en savoir plus ? Venez découvrir avec nous le travail formidable du bois des ouvriers d’un atelier de menuiserie et mieux comprendre le handicap en entreprise !

Les ESAT à l'heure de la productivité

Au sein des ESAT, la productivité repose souvent sur quelques individus, qui rejoindront progressivement une entreprise « classique », quand les autres resteront dans ces environnements adaptés. La question se pose donc aujourd’hui pour ces établissements de concilier des objectifs de rentabilité économique avec ceux de l’insertion et de l’accompagnement d’un public handicapé. Une question d’autant plus cruciale, que ce type de structure se transforme progressivement en « entreprise adaptée », obligée de conquérir des marchés, de décrocher des appels d’offres, etc. Bref, d’être rentable et concurrentielle. Elles se retrouvent donc face aux contraintes économiques issues du secteur marchand, donneur d’ordres.

Si, pendant longtemps, la sous-traitance a dominé les activités économiques des ESAT, ils sont désormais plus diversifiés. Mais cette mutation pose aujourd’hui la question des attentes des clients à satisfaire, sans oublier celle des compétences nécessaires à l’exécution des tâches par les travailleurs handicapés. Du côté des acteurs du secteur marchand, ce type de structure représente encore trop souvent un mode de travail protégé et n’est pas synonyme d’efficacité, encore moins de rentabilité. Il est nécessaire de construire un pont entre ces deux mondes, en favorisant une meilleure connaissance réciproque et en initiant des partenariats. Les ESAT doivent développer leur écosystème et se coordonner pour mieux répondre aux attentes du secteur marchand, tout en protégeant leur modèle et sans rentrer dans une guerre des prix. La diminution des budgets publics accentue encore cette tension, qui pèse sur ces établissements financés par l’État et dont un nombre important est déficitaire. La mutation est donc indispensable.

Aujourd’hui, camif.fr œuvre pour développer davantage de partenariats avec ces établissements à travers la France. Acteur engagé en matière de handicap, La Camif place l’insertion par le travail au cœur de ses préoccupations et souhaite participer davantage au développement des compétences de chacun en travaillant main dans la main avec des ESAT, comme elle le fait aujourd’hui avec l’ESAT Le Hameau à Pau ou bien l’ESAT ADAPEI 79 à Niort.

Chiffres clés

ADAPEI 79, établissement et service d'aide par le travail

L’ADAPEI 79 est un ESAT assurant une mission d’intérêt général et d’utilité sociale autour de deux compétences : l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap, ainsi que de leurs familles. Véritable acteur de la solidarité, l’ADAPEI 79 est un établissement citoyen faisant preuve de dignité et de non-discrimination, en donnant droit à la compensation des conséquences du handicap.

Camif EDITION : ADAPEI 79, Hugues Weill, Jeanne Riot et Romain Viault

Autour de l’insertion par le travail des travailleurs handicapés et dans le cadre du Camifathon, la Camif n’a pas retenu 1, mais 2 projets en partenariat avec l’ESAT de l’ADAPEI79. Cet établissement, spécialisé dans la fabrication de meubles pour les collectivités, a trouvé dans cette démarche l’opportunité d’aller chercher de nouveaux marchés, celui des particuliers notamment, pour développer ses activités.  Pour le 1er projet, l’ESAT a collaboré avec le designer Hugues Weill, afin de concevoir une étagère Camif EDITION sans clou ni vis, modulable, permettant de démonter et de réparer le produit en toute simplicité. Avec les designers Jeanne Riot et Romain Viault, elle s’est lancée dans la création de concepts de lit et de tête de lit modulables pour lire de façon plus confortable, créés à partir de coton recyclé et de bois le plus vertueux possible.

belles_histoires_tourcamif_etape6_adapei_logo_adapei_31052018

Dans le cadre du 1er projet, nous avons conçu un produit innovant, entièrement démontable, que l’on peut assembler sans outil sur une base métallique et de bois. Tout est dissociable, afin de prévoir le recyclage derrière. De plus, le bois est certifié PEFC. Pour notre approvisionnement en métal, nous nous sommes imposé des contraintes environnementales similaires. Le 2e projet est un produit plus innovant encore. Comme les clients de la Camif vivent majoritairement dans des zones citadines, où les surfaces habitables sont réduites, nous avons voulu multiplier les fonctions du lit, en en faisant un espace réellement propice à la lecture. Nous avons notamment conçu une sorte de grand voilage, dans lequel on peut se lover comme dans un hamac.

Fabrice Gaudineau, Responsable de la filière bois au sein de l'ADAPEI 79

Le saviez-vous ?

Les Etablissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT) sont les anciens Centres d’Aide par le Travail (CAT). Les personnes qui y sont employés sont des personnes en situation de handicap qui ne peuvent travailler ni dans une Entreprise Adaptée (EA), ni dans une entreprise « ordinaire », ni exercer une activité professionnelle indépendante.

L’objectif de ces établissements est de leur proposer une activité professionnelle tout en leur assurant un soutien médico-social et éducatif. Ce suivi permet de leur donner une opportunité pour une potentielle sortie de l’ESAT vers une entreprise adaptée ou un secteur « ordinaire ».

Les ESAT se trouvent confronté a une double vocation : sociale et professionnelle. Ainsi, les ESAT doivent, comme toute entreprise dite « classique », respecter un certain nombre d’obligations : qualité, coûts et délais pour toute commande de fournitures, de sous-traitance ou de prestations de services.

 

Une journée de rencontre chez notre fabricant ADAPEI 79

Le 07 juin, à l’occasion de la dernière étape du Tour Camif EDITION 2018, les clients et les équipes de la Camif ont fait escale à l’atelier de menuiserie de l’ADAPEI 79. Une journée de partage autour du travail des ouvriers et le formidable travail d’insertion fait par l’ESAT de Niort.

Ici c’est le travail qui s’adapte à la personne : chaque salarié choisit son poste chaque matin. La recherche de la polyvalence est un point clé pour l’épanouissement d’une personne en situation de handicap. L’objectif est d’acquérir des compétences pour s’en resservir à l’extérieur ! Une belle histoire de solidarité.

 

Découverte des prototypes Camif EDITION !

Lors de cette 6ème étape du Tour Camif EDITION 2018, le prototype d’une étagère de la Marque de Développement Durable de la Camif, appelée Camif EDITION, est dévoilé en avant-première ! Une collection de mobilier conçue pour incarner cinq grandes valeurs centrales pour la Camif : le respect de l’environnement, la préservation de la santé, la production locale, la co-création et la transparence.

Rendez-vous en juillet 2018 pour découvrir cette collection lors d’un showroom à Paris et sur camif.fr !

 

La bibliothèque astucieuse qui n'utilise aucun clou ni vis !

Astucieuse avec ces accessoires en métal colorés, design avec ce mélange de bois et métal, ce meuble a un design contemporain et intemporel. Découvrez toutes les collections #CamifEDITION : https://www.camif.fr/camif_edition.html

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article !

Les internautes ont aussi lu