Chaise Gravêne Maximum violet modèle unique avec pieds en bois

Histoire de la coque : Notre partenaire, A.Schulman, colore du plastique pour des clients du monde entier. Ici la couleur est le déchet… Et cette couleur dite “polluée” emporte avec elle + Présentation détaillée

350,00€

116,67€ x3 sans frais CB

Disponibilité Expédition sous 5 à 10 jours

Livraison à partir de 35,00 €

Expedié depuis l'usine

Vendu et expédié par > Maximum

Présentation

descriptif

Histoire de la coque :
Notre partenaire, A.Schulman, colore du plastique pour des clients du monde entier. Ici la couleur est le déchet… Et cette couleur dite “polluée” emporte avec elle plusieurs dizaines de kilos de plastique à la poubelle.

D’une commande à l’autre, les opérateurs doivent débarrasser le circuit de toute trace de la teinte précédente. Du plastique est alors injecté dans la machine jusqu’à obtention d’une pâte homogène. En attendant, cette matière multicolore se déverse en fusion sur le sol, avant de refroidir et d’être jetée. Profitant de cet état de fusion et de ces dégradés tropicaux, Maximum place un moule sous la purge afin de transformer ces flaques informes en assises confortables.

Ces nouvelles coques sont ensuite montées sur un piétement en chêne massif usiné à la main, provenant de parquets anciens trop abimés pour être ré-utilisés, trop nobles pour être jetés.

caractéristiques générales

Matière assise
Plexiglas / Plastique
Matière pietement
Métal
Finition
Laqué
Hauteur produit
82 cm
Largeur produit
63 cm
Profondeur produit
60 cm
Nombre de colis livrés
1
Avant de l'envoyer à ses clients, A.Schulman réduit en poudre le plastique qu'il a coloré.
Pendant le broyage, il arrive que des résidus des plastiques précédents encore présents dans la machine viennent polluer de leur couleur les premier sacs de la production en cours.
La poudre n'ayant plus une couleur pure, elle ne correspond plus à  la commande et devient de ce fait un déchet.

Afin d'assurer un produit fini irréprochable, l'usine jette systématiquement les 100 premiers kilos de chaque production.
Cette marge de sécurité génère chaque mois jusqu'à dix tonnes de matière.

Dans notre atelier, cette poudre est mise dans une machine qui la transforme en spaghettis de plastique liquide.
Un moule unilatéral recueille la matière en fusion, faisant s'opposer une face intérieure maîtrisée et confortable avec une surface extérieure irrégulière portant le récit de son procédé de fabrication.

Chaque Gravêne possède un dégradé unique.

Coque en perte de plastique
Piètement en chêne massif
Poids 7Kg

Origine des composants :
Perte de plastique : Meudon ( à 20Km de l'usine)
Piétement en chêne massif : région parisienne (à une vingtaine de kilomètre de l'usine)

Les Avis des autres consomm'acteurs ?